Vous êtes dans la catégorie actualité
Yaoundé : Ville de football, creuset des exploits sportifs
Ecrit par noukimibrice
publié le 16 avril 2022

Dans le concert du sport mondial comment peut-on faire pour ne pas parler de la ville de Yaoundé ? Non pas seulement comme la capitale de la République du Cameroun, mais comme lieu d’attraction à cause de la multitude d’évènements sportifs qui s’y sont célébrés.

Il y a donc les clubs mythiques. Canon Sportif et Tonnerre Kalara Club de Yaoundé sont l’un des témoignages vivants de cette ville qui a longtemps et toujours été marquée par les victoires des sportifs en général et des footballeurs notamment.

Lieu de ferveur populaire Comment ne pas citer le stade Omnisport de Yaoundé, au quartier Mfandena. Construit à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations de 1972. Un véritable antre de victoires, un lieu de joutes footballistiques où l’affluence à plusieurs fois frôlée les 80 000 spectateurs. Presque le double de sa contenance. Par temps et par derbies entre les équipes locales comme avec des formations venues de l’extérieur : Canon contre Tonnerre, deux équipes frères mais ennemis dont les matches ont souvent et de tradition, culminé à une vraie hystérie collective. Union et Dynamo de Douala, Etoile filante de Garoua, Epervier d’Ebolowa, Fédéral de Foumban, Coton sport de Garoua, Racing de Bafoussam, Unisport de Bafang, Pwd de Bamenda et même Stade de Bertoua, Union d’Abong Mbang, Tarzan d’Obala ont « transpiré à grosses gouttes » en jouant dans cette cuvette qui a accueilli des confrontations d’un niveau mondial. La qualification du Cameroun d’Espagne en 1982 a été acquise sur cette pelouse en présence du Présisdent Amadou Ahifjo, Canon a battu Hafia football Club de Conakry, Union de Douala a vaincu Heart of Oak du Ghana.

Articles les + lus

Info corona virus

STATISTIQUES COVID-19

Confirmés
119,947
Décès
1,930
Guéris
117,791
Active
226
Last updated: 26 mai 2022 - 7h46 (+02:00)

Les + récents

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.